Un métier de famille

D’une génération à l’autre

C’est le respect de la tradition qui prévaut sur toutes les décisions à prendre même si les époques qui se suivent peuvent être sources d’amélioration. Originaire de ce coin de Franche-Comté encore très préservé, la famille Napiot reste profondément attachée à son ancrage sur les monts du Haut-Doubs dans le massif Jurassien et aux us et coutumes locales. C’est dans ce cadre remarquable de pâturages et de forêts de résineux que s’exerce et se transmet d’une génération à l’autre une activité professionnelle reconnue parmi les plus nobles de France, celle de fromager.

Chacun apporte sa pierre à l’édifice

L'histoire de la Fromagerie Napiot commence avec Constant Napiot, arrière-grand-père d'André Napiot et douanier dans les années 1860. Il se fera poignarder par un contrebandier et décidera peu de temps après de se reconvertir dans la production et l'affinage de fromages. Son fils Michel, filleul d'un fromager, fera l'armée puis l'école de laiterie, et prendra la relève en lançant sa propre boîte. 

« C’est mon père Michel Napiot qui a commencé notre attachement au fromage, explique André Napiot, président et dirigeant de la Fromagerie du même nom. Au fil des années, nous avons pu développer l’entreprise notamment pour répondre aux exigences du marché. En fait, j’y ai consacré ma vie, et ce sont les enfants aujourd’hui qui prennent peu à peu le relais. Chez nous, tout le monde travaille à la Fromagerie Napiot. »

Et de poursuivre : « Nous avons fabriqué et affiné du Comté puis nous avons fait, depuis 40 ans, le Mont d’Or, fromage d’hiver qui se cantonnait jusque-là dans quelques petites fruitières du Haut-Doubs, essentiellement proches du lac Saint-Point et du Mont d'Or. ». Le savoir-faire a grandi et la gamme des produits s’est étendue.